100 ans d'histoire
Retour

100 ans d'histoire

Qui sommes-nous ?

Carador, c’est avant tout une histoire familiale. Quatre hommes, cousin, frères et ami dont trois aveyronnais et un breton qui se sont rencontrés sur les bancs de l’école d’horlogerie.

L'histoire familiale

La première génération

L’histoire commence en 1917. Le grand-père, Léon Bouldoires, revenu de la Grande guerre blessé, n’avait pas d’autres choix que de trouver un métier adapté à sa condition d'invalide. Il décide alors, de se lancer dans l’horlogerie et part se former chez un grand horloger parisien, puis avec sa femme Juliette, il ouvre un magasin de pendules, de montres, de bijoux à Laguiole, en Aveyron en 1917. Cette boutique historique existe toujours à Laguiole, 100 ans plus tard...

La deuxième génération

Dès 1950, les enfants de Léon et Juliette : Henri, Jean et Paulette quittent l’Aveyron et ouvrent à leur tour des Bijouteries en région parisienne à Etampes, Poissy, Cachan et Fontenay le fleuri...

La troisième génération

A partir de 1970, les petits enfants de Léon avec Amand Balluais, horloger Breton et ami d’enfance, entrent dans le métier, perpétuant ainsi une tradition de qualité et d’exigence. Christian, Eric et Amand se perfectionnent à Besançon, la patrie de l’horlogerie. Michel lui se perfectionnera à Lausanne dans la gestion d’entreprise. Puis ils ouvrent leurs premières bijouteries en région parisienne, dans le Cantal et à Cahors. Ils gardent en commun les valeurs des terres aveyronnaises et bretonnes, ce bon sens des traditions ainsi que la valeur du travail enseignée par leurs parents. Ils ont dans leurs gènes toutes les connaissances horlogères et bijoutières. Mais cela ne leur suffit pas. Ils créent des ateliers de réparations, de transformations, de créations. Et en 1992, ensemble, ils décident d’ouvrir d autres bijouteries sous une enseigne commune. Ce sera CARADOR et le début d’une nouvelle aventure, un temps en Espagne puis en France.

La naissance de Carador

En 1992, une opportunité se présente et c’est en Alsace, à Illkirch que naît le premier magasin Carador. En 25 ans, Carador a ouvert plus de 65 magasins. Le premier intérêt était de montrer leur savoir-faire en centre commercial. Ils mêlent des grandes bijoutières et horlogères à des collections très mode offrant ainsi à leurs clients un luxe abordable. Les magasins historiques des débuts font toujours partie de l’entreprise.

La quatrième génération

La quatrième génération a repris le flambeau en 2014. Âgée de 30 à 40 ans. Amandine, Julien et Stéphanie viennent d’univers différents, ils apportent de nouvelles connaissances et une nouvelle vision à CARADOR. Ils ont grandi dans les magasins de leurs parents en expérimentant tous les postes : coursiers, vendeurs, responsables; puis ont œuvré à la Bourse du Diamant à Bombay, dans les départements design de grandes marques, tant en France qu'à l'étranger. Ce lien entre la bijouterie et la famille est naturel, si bien que les parents et enfants travaillent toujours aujourd'hui ensemble. Les uns apportant l’expérience indispensable et les autres la création et l'innovation. L’esprit CARADOR est inné chez eux.

Ouverture d'une bijouterie en ligne

Avec la volonté de toujours satisfaire nos clients, nous avons pris la mesure de l'essor du numérique. Nous proposons depuis 2014 un point de vente digital avec une livraison gratuite dans l'un de nos 65 magasins. Nous assurons une livraison en 72h.

Lancement de son slogan

Votre histoire, notre métier. Comme une évidence pour Carador, ce slogan est sur toutes les lèvres dans l'entreprise. Nous sommes aux côtés de nos clients dans tous les moments de leur vie. Nous avons fait de leurs histoires, notre métier. Ce slogan est décliné selon les événements.

EN 2017, CARADOR EMPLOIE 300 PERSONNES DANS LA FRANCE ENTIÈRE.

Nos magasins

Le concept magasin a évolué avec le temps, mais nous avons toujours travaillé pour proposer à nos clients, des boutiques chaleureuses et pour nos équipes un environnement de travail agréable. Nos magasins sont de véritables lieux de vie.

Nos magasins ont ainsi évolué en fonction des tendances et des matériaux en vogue. Dans les années 1990, nos magasins étaient habillés de bois clair, puis dans les années 2000 le rouge cerise est arrivé et a suivi en 2014 le blanc qui éclaircit nos magasins et illumine nos bijoux et montres.

En 2018, nous présenterons un nouveau concept magasin et mobilier. Nous souhaitons faire vivre à nos clients une expérience en boutique différente; plus moderne, plus chic, une immersion totale dans notre monde de bijoutier aux 100 ans de savoir-faire. Etroitement lié à notre histoire : des normes environnementales et du mobilier Made In France !